On avait noué,

C’était au temps frileux des derniers jours de mars,

Une écharpe au tronc du bouleau.

 

Habiller l'arbre de laine

On eût dit un appel

À la mémoire fouillant un autre geste dans l'ombre

 

Quand la nuit, l'amour, dans les rues ventées,

Trouva son mouvement peut-être le plus sûr :

 

L’un avait passé l'écharpe au cou de l'autre,

Un peu de sa chaleur demeurant dans la laine.

 

(Extrait d'un poème publié dans le n°74 du Nouveau recueil)

 

                            Judith Chavanne